Downtown Los Angeles

universal-city

Bye bye Malibu et ses montagnes et bonjour le cœur de la grosse ville : Los Angeles Downtown nous voilà ! Des paysages sauvages, nous passons aux gros buildings et aux décors Hollywoodiens !
Il n’y a pas tant de route que ça entre Malibu et Los Angeles Downtown et nous comptions faire plein d’activités pour ce premier jour mais c’était sans compter sur les bouchons interminables de LA malgré ses autoroutes à 6 voies !

los-angeles-downtownbuildings-los-angeles-downtown

Sous un soleil de plomb étouffant, nous partons manger à The Sycamore Kitchen (143 S La Brea Ave, Los Angeles, CA 90036, Etats-Unis) non loin de Melrose, un resto qui fait d’excellentes salades, burgers et autres smoothies avec une belle et grande terrasse à l’abri du bruit de la ville.

the-sycamore-kitchen-los-angelescalifornia-foodcalifornia-cocktail

Après le lunch, nous voilà partis vers le quartier branchouille de Silverlake où nous avions loué un authentique Craftsman chez l’habitant, via Airbnb une fois encore.

Nous faisons la connaissance de notre hôte, super cool et californienne à souhait (surfeuse, skateuse, tatouée et designer) ainsi que de son petit french bulldog français (ah, enfin un frenchie par ici :D) dénommé Franck ! Ally, notre hôte « so cali » nous informe qu’elle sera à une baby shower pendant 3 jours mais qu’à sa place nous aurons la présence de son pote skateboarder pro et pet-sitter pour l’occasion ;) La maison est super canon, un vrai intérieur Pinterest !

Ssilverlake-home

Pas beaucoup le temps de se poser dans notre nouvelle maison, nous devons filer au concert des Deftones et d’Incubus au Forum à Inglewood à une demi-heure en voiture.
Les concerts là-bas, ce n’est pas de la rigolade, c’est dans des stades entiers avec une vingtaine de snacks devant et des télés à écran géant (oui aux States ya la télé partout !).
Après le concert et avoir papoté avec notre skater / pet-sitter, direction dodo, demain, une grosse journée nous attend !

the-forum-inglewood

Le lendemain, réveil plutôt matinal et direction Hollywood pour découvrir le Warner Bros Tour. Hé oui, toutes les séries US que vous voyez à la TV ne sont forcément tournées dans la ville que vous croyez ! Warner recrée complétement les décors en carton pâte (super bien fait hein !) comme le New York de Friends ou le Chicago de Urgences. Bref, nous avons vu les coulisses de tout ça et c’est complément dément !

warner-bros-tourwarner-bros-hollywoodwarner-brospolice-city-of-los-angelescentral-perk-friends-warner-bros

Après ce tour, nous filons manger des burgers bien fat chez Jack in the box, une sorte de Mc Do en bien plus gras ;) Oui, il faut savoir que les vrais restos sont très chers en Californie, du coup on a souvent opté pour les fast food !

jack-in-the-box-hollywood

Le ventre bien rempli, nous nous mettons en route vers le fameux musée du LACMA de Los Angeles. Nous faisons quelques photos “obligatoires” des lampadaires devant le musée puis nous regardons pas mal d’expos (pas toutes car le musée est gigantesque) dont la fameuse expo du moment « 50 gifts 50 years ». Ce qui est sympa à faire aussi, c’est de prendre un pique-nique dans le parc du LACMA, un spot où les Californiens se retrouvent le week-end, en famille ou entre amis dans une ambiance festive très sympa.

LACMA-LOS-ANGELESLACMA-museumlacma-streetstyleLACAMA-50Lacma-calimat-mon-blog-los-angelesmusee-d'art-los-angelesexposition-LACMA-LA

Après cette journée crevante, on n’a qu’une envie le soir, ne pas reprendre la voiture pour manger super loin, alors on tente de trouver un spot où dîner vers Sunset Boulevard. Ce soir là, j’avais une envie de sushis, je me suis dit que la Californie c’était « the place to be » pour les California Maki… Nous nous sommes retrouvés chez Miyako Sushi sur Sunset Boulevard et là, à ma grande surprise, j’ai mangé les sushis les plus immondes de ma vie, d’ailleurs je me suis arrêtée à une mini-bouchée ! N’y allez surtout pas ;)

los-angeles

Pour notre dernier jour plein à Downtown LA, nous passons une journée au grand parc d’attraction Universal Studios. A savoir qu’au rez-de chaussée du parc, une mini-ville est dédiée aussi à Universal, il s’agit d’Universal City, une ville extravagante et construite de toute pièce avec de nombreuses chaînes de grands magasins et restos.
Mon mec, adepte de rock’n’roll, a voulu tester le Hard Rock Café d’Universal avec sa guitare géante devant. Après un énième burger, nous voilà partis pour le parc d’attraction.
D’habitude pas spécialement fan des parcs d’attraction, je me suis éclatée comme une gosse toute la journée, les Américains savent y faire dans ce domaine ! Il faut compter 30 minutes de queue par manège si vous n’avez pas payé le surplus pour éviter d’attendre. Les attractions sont démentes et pleines d’effets 3D, mention spéciale pour l’attraction Krustyland où je me suis crue dans un épisode des Simpsons, au point que je l’ai faite deux fois.

universal-studiosthe-simpsons-universalcartooniversalkrustyland-universal-studios

Après cette journée mouvementée, retour au calme avec une promenade dans la ville d’Universal City, de nuit les néons clinquants des boutiques et les animations de rue vous en mettront plein les yeux.

De retour à Silverlake, nous avons mangé sur Sunset Boulevard dans un resto plus classe et très bon : The Elf (2135 Sunset Blvd, Los Angeles, CA 90026, Etats-Unis).

dodgers-universal-city

Pour notre dernière matinée sur Downtown, nous avons terminé en beauté par une petite session shopping sur Melrose Avenue, une rue de boutiques hypes et indépendantes.

1 Comment

  • Reply September 28, 2015

    Virginie

    Un super récit {et de chouettes photos} tout ce qui me fallait pour préparer notre périple aux USA de cet été ;)

Leave a Reply